Interview de Nat El Zéar : alimentation crue, vegan et nature depuis 10 ans

Mardi 27 novembre à 10 h,

j’interview en direct Nat El Zéar qui mange cru, vegan et nature depuis 10 ans.

Comment en est-il arriver là? Qu’est-ce que ça à changer dans sa santé, dans sa vie?

Venez poser vos questions en direct.

Rediffusion disponible juste après l’interview.

Résumé du cheminement alimentation-santé de Nat El Zéar :

  • Alimentation et santé de Nat El Zéar dans son enfance?

Fromage, gâteau, conserve, charcuterie, pain, un peu de légumes mais surtout cuit …

Pas terrible, souvent malade, déjà 4 opérations avec anesthésies générales à 11 ans (amygdale, apendice, …). Rhume, otite, angine, maux de tête, etc. Jusqu’à avoir des vertiges quotidien à 11 ans. A 12 ans il en a marre! Et son cheminement commence.

Où il découvre la phytothérapie et notamment le jeûne matinale qu’il met en application à l’occasion. Surtout lorsqu’il se réveil le matin encombré : cela part avec une matinée au jeûne, en buvant de l’eau.

A la suite de ce livre il décide de diminuer grandement sa consommation de sucre, mais à ce moment il ne remarque pas de grandes améliorations…

  • 2eme virage à 15 ans : végétarisme

(arrêt du poisson à 18ans)

  • 3eme changement : les combinaisons alimentaire à 23/24 ans

A cette époque il avait souvent des tendinites au poignet droit, jusqu’au moment où il n’a plus besoin d’un « choc » pour que ça démarre et qu’il seréveil le matin avec la tendinite et que c’était parti pour 3 semaines!

Il essai tout : crème holopathique, acuponcture, etc, mais à chaque fois il en avait pour 2-3 semaines.

Un jour un ami faisant des études de naturopathie avec Passebecq lui conseils d’éviter les mauvaises combinaisons alimentaire.

Il essai en respectant « strictement » les cette théorie. Dès le lendemain la tendinite était partie! Wow!

Pour tester si ça venait vraiment de là il se fait un bon plat de pâtes à la sauce tomate, et… 2 h après le poignet inutilisable!

Suite à cela, pendant un an, il est très sensible aux combinaisons alimentaire.

Après un an il peut remanger des pâtes à la sauce tomate sans avoir de symptômes au niveau du poignet, mais il sens qu’en même qu’au niveau digestif ça ne passe pas très bien.

Cette expérience lui à permis d’être plus à l’écoute des réactions dans son corps.

  • 4eme changement peu de temps après : suppression des produits laitiers, du gluten, du sel, etc

A l’époque il n’y avait pas trop de salons bio et il était difficile d’accéder à ce genre d’informations.

Il supprime d’abord le lait mais consomme toujours des produits laitiers 3 fois par jour, puis 1 fois par jour, puis 2-3 fois par semaine.

Il sentait que sa santé allait mieux et remarquait que le lendemain d’avoir consommé des produits laitiers il se retrouvait encombré.

Sa sensibilité s’est accrue et ça l’a motivé à n’en manger plus que 1 fois par semaine, puis tous les 15 jours, 1 fois par mois, etc.

Il sentait de plus en plus les effets des produits laitiers.

Même cursus pour le pain : il fait son pain essénien (au blé germé) au début.

Remarque : Il n’y a plus de gluten à une certaine étape de la germination du blé.

Suppression du sel.

Réduction du cuit d’année en année.

Plus il allège son alimentation et plus il se sent bien.

  • L’amélioration de sa santé est aussi lié à l’introduction de pratiques corporels :

Entre 15 ans et 25 ans : spéléo, escalade, kayak, rando,

26-27 ans : tai chi, qi qong,

puis après yoga, aïkido, kundalini yoga, pratiques toistes.

Nat nous parle du triangle du bien-etre :

  • alimentation,
  • pratiques corporelles,
  • et clarifications psycho-émotionnelles.

Tout est lié.

« Je ne peux pas modifier mon alimentation si dans ma tête ça n’évolue pas en parallèle ». « et il va falloir aussi aller débloquer dans le corps. »

Nat parle en connaissance de cause. Parfois il ne voulait pas manger un aliment, mais il avait une émotion très forte et il le mangeait qu’en même.

Ce qui l’a aider : il a beaucoup travaillé pendant plusieurs semaines avec la technique des constellations systémiques / familiales.

D’autress techniques qui peuvent vous aider : la PNL, méditation (il en existe différents types : avec un mouvement, avec un son, etc), communication non violente (CNV) qui est aussi un outil de communication avec soi-même, etc.

(Je rajoute l’EFT dont on n’a pas parlé pendant l’interview).

  • Le cuit

Nat El Zéar à eu une période où il mangeait cru la journée et cuit le soir par rapport à ce que pouvait dire la médecine chinoise : « yin/yang », trop de cru on serait trop yin, on risquerait d’avoir froid, puis une rencontre en 2004 avec des crudivores.

A une époque 22-23 ans (sur 1 ou 2 ans) il s’intéresse à la macrobiotique et améliore qu’en même un peu son alimentation en mangeant des céréales complètes.

Macrobiotique : 100% céréales et légumineuses cuites, le seul cru autorisé c’est le persil. Il y a beaucoup de sel aussi. On met une bonne intention à préparer ses aliments.

Il fait remarqué qu’on peut voir sa santé améliorer avec n’importe quel régime car dès qu’on supprime un peu d’aliments nocifs ça va mieux.

Mais il était trop attiré par les fruits (enfants il se faisait des repas de fruits dans les arbres fruitiers de son grand-mère). Puis il a rencontré des macrobiotes depuis 30 ans et ne les a pas trouvé avec peu d’énergie.

  • Une rencontre en 2004 avec des crudivores

Nat nous parle d’instinct alimentaire, avec les notions d’appel et d’arrêt, dont il parle dans sa vidéo « Instinct et alimentation – Etre à l’écoute de ton corps »

Il essai 1 mois que au cru, et en novembre! C’était un mois de novembre particulièrement froid.

Et il n’avait pas plus froid, voir il allait mieux!

 

 

  • Jusqu’à arriver à son alimentation VIDA il y a 4-5 ans

Aujourd’hui Nat El Zéar à définit l’alimentation qui lui convient : l’alimentation VIDA, à la croisée de l’hygiénisme, l’instinctivorisme et la 80:10:10

V = Végétal

I = Intact (cru mais aussi non passé par un processus, comme par exemple : pas mixé, râpé, déshydraté, en jus, mélangé, etc)

D = Digeste / dissocié (attention au mélange sucre-gras!)

A = A l’écoute

Il mange cru, vegan et nature depuis 10-12 ans et a limité sa consommation de gras (olive, oléagineux) depuis la lecture du livre du Dr Graham Douglas « Le régime 80:10:10« .

Nat El Zéar diminu sa quantité de gras à la suite de la lecture du livre Le régime 80:10:10

Ce régime préconise de manger au moins 80 % de glucides, maximum 10 % de protéines et maximum 10 % , de gras.

Nat nous explique que la surconsommation de gras fait que le gras va tapisser nos vaisseaux sanguin et va empêcher le sucre de passer dans les cellules : on se retrouve avec un excès de sucre dans le sang et une cellule sous-nutrie.

Nat mange des produits gras uniquement avec des légumes : ceux-ci peuvent être combinés.

Remarque : au niveau des associations la verdure s’associe avec tout 🙂

 

La deuxième partie de la vidéo n’a pas encore était résumée.

Un Commentaire

  1. Bonjour et merci pour cette interview faut il prendre des vitamines pour remplacer la viande ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *